5 signes que tu dois changer de job!


Carrière / dimanche, janvier 7th, 2018

Te plains-tu constamment au travail? Le cas échéant, je t’informe que c’est lourd pour tes collègues, pour ton patron et pour tes clients. Quand tu n’es plus à ta place, ça parait! Tu te demandes s’il est temps pour toi de donner ta démission? Eh bien! Le présent article t’aidera sans aucun doute à te faire une tête.

Voici 5 signes que tu dois songer très sérieusement à changer de job :

  1. Ta motivation a pris le champ!

    Tu prends une heure pour faire une tâche qui devrait te prendre 15 minutes. Tu perds ton temps sur Facebook. Tu attends l’heure du lunch avec impatience et tu te permets même de l’allonger un peu.

  2. Tes relations au travail sont comme chien et chat.

    Tu te pognes avec tes collègues et/ou tes patrons. Tu n’as plus le goût de prendre ton break avec eux. Il ne semble tout simplement plus y avoir de complicité entre vous.

  3. Tes petits bobos sont en fait des troubles psychosomatiques!

    Tu as des problèmes digestifs, des maux de tête ou d’autres petits bobos qui sont potentiellement occasionnés ou aggravés par des problématiques psychiques en lien avec le travail. Ouch! Ça va mal!

  4. Ton travail ne fait plus de sens à tes yeux.

    Tu ne t’épanouis plus professionnellement. Tu travailles pour le cash! Tu n’as plus de plaisir dans ton travail. Disons-le, c’est ordinaire!

  5. Tu fantasmes à l’idée de ton prochain jour off.

    Tu attends le weekend comme un chien attend son os. Tu souffres ta vie parce qu’il n’y a pas de jour férié entre le 1er janvier et Pâques. L’hiver sera long et tes vacances sont loin en tabarouette!

Si tu te sens visé, rends-toi à l’évidence qu’il est temps pour toi de changer de job. Tu hésites toujours? Une excuse n’attend pas l’autre pour éviter de passer à l’acte. Le timing n’est pas bon. Tu as des contraintes financières à respecter. Tu as peut-être aussi peur de renoncer à ton ancienneté et à tout ce que ça implique. Je comprends. Quitter un emploi est une grosse décision qu’il ne faut surtout pas prendre impulsivement et sans plan stratégique. Néanmoins, dis-toi une chose : « Quitter son emploi fait peur mais être malheureux au travail fait tout aussi peur! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *